logo institut

FOS-SEA: derniers prélèvements


La 7ème et dernière campagne de prélèvements d’eau, dans le cadre du projet FOS-SEA, s’est déroulée les 15-16 juin. L'étude porte sur une catégorie précise de polluants, les sous-produits de chloration, formés par la réaction du chlore avec les matières présentes dans l’eau de mer. Comme l’ont montré les résultats des campagnes précédentes, dans le Golfe de Fos, ces composés sont essentiellement issus des activités industrielles. Les analyses chimiques sont en cours de traitement au Laboratoire Chimie de l’ Environnement (Aix-Marseille Université) pour déterminer leurs concentrations dans la trentaine de prélèvements, réalisés devant les exutoires industriels et dans la zone portuaire. Rendez-vous en fin d'année, pour un colloque ouvert au public qui rendra compte de l’ensemble des résultats obtenus !


Toutes les actus

L'institut

L'Institut écocitoyen est une association dont les missions principales sont l'acquisition de connaissances scientifiques autour des questions sanitaires et environnementales, la transmission de ces savoirs et l’organisation d’actions de surveillance et de protection de l’environnement. Pour la première fois, citoyens, élus, industriels et scientifiques collaborent à un projet commun à l'échelle d'un territoire.

Sols

Depuis plusieurs décennies, l'activité industrielle a eu une influence déterminante sur l'état écologique et la composition des sols. Alors que les activités passées ont laissé place à de nombreuses friches dont la plupart sont classées comme sites pollués, certains pôles industriels actuels contribuent encore aujourd'hui à la contamination des territoires proches.

La connaissance de la qualité des sols et des niveaux de contamination en métaux et composés organiques s'avère donc indispensable à la décision d'aménagement des territoires, notamment au service de la prévention des risques d'exposition aux polluants et en matière de remédiation de parcelles polluées, dont l'étendue représente une surface foncière importante.

L'expertise développée par l'Institut en matière de diagnostics de pollution des sols porte sur la mesure de contaminations, en différenciant le bruit de fond naturel de l'apport anthropique et en étudiant les transferts de polluants entre le sol, les milieux récepteurs et le vivant. Il en résulte une connaissance détaillée de la composition des sols du territoire et des différents processus liés à la mobilité des polluants et à leur métabolisation par les végétaux.

A partir de cette connaissance et des nombreux moyens dont l'Institut dispose pour caractériser la pollution d'un site (écotoxicologie, microbiologie, respiration des sols, prélèvements en profondeur, dendrochimie, transfert sol-plante), les actions réalisées en 2017 ont permis de développer une capacité opérationnelle d'intervention pour le conseil et les moyens de requalification des sols au sein des friches.

Liste des études

BRUIT DE FOND > >

Détermination des teneurs naturelles


BIO DES SOLS > >

Mesure de la respiration des sols comme bioindicateur


SOL/PLANTE 1 > >

Etude du transfert sol-plante-atmosphère des polluants organiques et métalliques


SOL / PLANTE 2 > >

Etude du transfert sol-plante-atmosphère des polluants organiques et métalliques


AZURSOL > >

Caractérisation et diagnostic de la pollution d'un sol d'une ancienne friche industrielle située en périphérie urbaine


LEXIQUE > >

Lexique Toxicologique