logo institut

Facebook/InstitutEcocitoyenInstagram/InstitutEcocitoyenLinkedIn/InstitutEcocitoyen

Suivi KemOne


Après une première publication concernant le rejet accidentel de chlorure ferrique (FeCl3) du site KemOne en août 2020, un nouveau rapport décrit les observations et prélèvements de l’automne 2020. Les relevés de diversités confirment l’impact du rejet de FeCl3 sur les algues et sur certaines espèces marines (oursins, astrée rugueuse, patelle). La dispersion de la pollution avec le temps a aussi été constatée. Cependant, des dépôts de FeCl3 persistaient encore au large de l’Anse Auguette en octobre. Le suivi de diversité se poursuivra au printemps 2021, complété par les analyses des prélèvements.


Toutes les actus

L'institut

L'Institut écocitoyen est une association dont les missions principales sont l'acquisition de connaissances scientifiques autour des questions sanitaires et environnementales, la transmission de ces savoirs et l’organisation d’actions de surveillance et de protection de l’environnement. Pour la première fois, citoyens, élus, industriels et scientifiques collaborent à un projet commun à l'échelle d'un territoire.



      Mentions légales

Golfe de Fos - Mesures Physiques

Retour VOCE

Intégrée à FOS-SEA, une vaste étude financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) à laquelle participent, outre l’Institut, plusieurs laboratoires universitaires ainsi que des industriels, le suivi des paramètres physiques du Golfe de Fos par les volontaires de l’Observatoire est un élément fondamental pour comprendre le fonctionnement des eaux du Golfe et donc la dispersion des polluants. Chaque mois, des volontaires formés à l’usage d’une sonde multiparamètres, mesurent salinité, température, pH, oxygène dissous, et chlorophylle, le long d'un transect prédéfini allant de Port-Saint-Louis-du-Rhône jusqu’à Port-de-Bouc en passant par le They de la Gracieuse.

Fiche technique

Engagement : 1 relevé par mois - 1 réunion par an de présentation des résultats.
Formation : 3 heures. Présentation et formation à l'usage de la sonde multi-paramètres - pollution marine - application du protocole.
Recrutement : cette étude nécessite de se rendre en mer, et donc, sur un bateau. Les volontaires sont quasiment tous membres d'un club de voile, d'association de plaisanciers... Les associations volontaires sont les bienvenues et évidemment des connaissances en navigation sont préférables. Le permis bateau et l'accés à une embarcation sont requis.

Protocole

Ce protocole d’étude proposé aux volontaires s’articule autour d’une sortie bateau permettant de plonger la sonde de mesure multi-paramètres en 5 points précis selon une méthodologie à respecter :

Plonger la sonde jusqu’au fond (en douceur). Faire les paliers de mesures à la remontée :

Pour participer

Les premiers résultats de l'étude sont déjà disponibles. Pour vous inscrire dans ce suivi à long terme, il suffit de remplir le formulaire !