air eau sante sol

Les sols des jardins à la loupe

2018-02-21 Les sols des jardins à la loupe

Au début du mois de mars, l'IECP lancera une étude aux jardins du Poti-Rhône à Port-Saint-Louis-du-Rhône. Objectif : tester différentes plantes afin de mesurer leur capacité à dégrader les hydrocarbures présents dans le sol. La phytodégradation est aujourd’hui considérée comme un moyen efficace d'éliminer les polluants organiques du sol et de l'eau. Deux couverts végétaux seront donc plantés : d’une part, de la luzerne (Medicago sativa) et, d’autre part, une association de plantes fourragères : Ray-grass d’Italie (Lolium multiflorum), Trèfle violet (Trifolium pratense) et Fétuque élevée (Festuca arundinacea). Après 10 semaines de culture, les végétaux seront récoltés et des analyses en hydrocarbures et en métaux seront réalisées tout comme sur les sols, l'eau d'arrosage et l'eau du Rhône tout proche. Des jauges Owen seront en outre disposées afin de connaître les retombées atmosphériques.