logo institut

Biodiversité marine


Les citoyens volontaires du réseau VOCE ont participé de nouvelles observations de diversité marine, sur les 6 placettes du Golfe de Fos. Le travail consiste à relever la présence d'espèces remarquables, la fréquence d'algues vertes, brunes et rouges, et enfin à mesurer les paramètres physico-chimiques de l'eau. Cette mission s'inscrit dans le cadre du projet FOS-SEA. L'une des placettes est située au niveau des cabanons de Ponteau. Elle a été réalisée la veille de la fuite de chlorure ferrique à Lavéra, ce qui constitue un point de référence clé pour le suivi actuel de l'impact environnemental.


Toutes les actus

L'institut

L'Institut écocitoyen est une association dont les missions principales sont l'acquisition de connaissances scientifiques autour des questions sanitaires et environnementales, la transmission de ces savoirs et l’organisation d’actions de surveillance et de protection de l’environnement. Pour la première fois, citoyens, élus, industriels et scientifiques collaborent à un projet commun à l'échelle d'un territoire.

Retour

Nickel

Qu'est-ce que le nickel ?

Le nickel est un élément métallique naturel abondant dans la croûte terrestre (85 mg/kg). Il est majoritairement utilisé en alliage avec d'autres métaux (notamment le fer pour former des aciers inoxydables). Ces alliages ont de nombreuses applications industrielles et domestiques (matériaux métalliques). On le retrouve également dans des bijoux, pigments, revêtements de surfaces, aimants, batteries, catalyseurs, ciments.

Les principales sources d'émission du nickel sont anthropiques : combustion de charbon ou de fuel, incinération des déchets, épandage des boues d'épuration, extraction et la production de nickel, fabrication de l'acier, nickelage et fonderies de plomb.

Quelles sont les causes d'exposition au nickel ?