logo institut

Observations post rejet accidentel


Lors des sorties réalisées depuis 7 jours après l'accident survenu à Kem-One Lavéra, des algues mortes rejetées en quantité sur le rivage, conséquence de la pollution au chlorure ferrique qui a pu être accentuée par la hausse des températures. Egalement, une faune sous-marine peu abondante, mais là, difficile d'établir à ce stade un lien avec la pollution ou d'autres facteurs extérieurs. Les flaques irisées laissées sur le littoral témoignent d'une eau fortement affectée par la pollution. Des prélèvements d'oursins et de sédiments ont été réalisés, et la poursuite des observations est prévue pour septembre.


Toutes les actus

L'institut

L'Institut écocitoyen est une association dont les missions principales sont l'acquisition de connaissances scientifiques autour des questions sanitaires et environnementales, la transmission de ces savoirs et l’organisation d’actions de surveillance et de protection de l’environnement. Pour la première fois, citoyens, élus, industriels et scientifiques collaborent à un projet commun à l'échelle d'un territoire.

Les Composés Organiques Volatils

Protocole

En 2015, les volontaires de l’Observatoire ont participé à une étude sur des gaz appelés Composés Organiques Volatils (COV). Ainsi, ils ont mesuré pendant plusieurs semaines des plants de petunia hybrida, plante connue pour sa sensibilité aux COV. Nombre de feuilles, taille des plants, diamètre des feuilles…. Toutes ces données ont été ensuite analysées par un chercheur de l’Institut et les résultats sont plus qu’intéressants…

Etude en lien

Campagne de mesures atmosphériques des Composés Organiques Volatils par échantillonnage passif