logo institut

La biodiversité sous-marine en observation


Des volontaires de l’Observatoire Citoyen de l’Environnement (VOCE) participent à l’étude FOS-SEA, qui investiguent actuellement l’impact des rejets d’eaux chlorées dans le Golfe de Fos. L’objectif est d’étudier la diversité et l’état écologique de 6 placettes localisées sur le pourtour du golfe dans le cadre de sorties Palmes/Masques/Tubas. Le travail effectué avec les volontaires s’est notamment attaché à relever la présence/absence d’espèces remarquables sur chaque placette, à déterminer le pourcentage d’algues vertes, brunes et rouges, à mesurer les paramètres physico-chimiques avec une sonde multiparamètres et à réaliser des observations vidéos pour le suivi des peuplements halieutiques. Pour participer, merci d’envoyer un mail à voce@institut-ecocitoyen.fr


Toutes les actus

L'institut

L'Institut écocitoyen est une association dont les missions principales sont l'acquisition de connaissances scientifiques autour des questions sanitaires et environnementales, la transmission de ces savoirs et l’organisation d’actions de surveillance et de protection de l’environnement. Pour la première fois, citoyens, élus, industriels et scientifiques collaborent à un projet commun à l'échelle d'un territoire.

Biodiversité des lichens et qualité de l'air

Retour VOCE

Depuis plusieurs années, des volontaires suivent chaque année la biodiversité des lichens. Les lichens sont en effet un bio-indicateur reconnu pour évaluer la qualité de l’air. De Port-Saint-Louis-du-Rhône à Aix-en-Provence ou Marseille, une carte très fine est élaborée par les volontaires qui donne une information intégrée dans le temps et mise à jour chaque année. Ce suivi s’intègre dans une étude plus complexe et nécessitant des analyses en laboratoire conduite par les chercheurs de l’Institut. Pour en savoir plus sur l'étude lichens

Fiche technique

  • Engagement : 1 relevé par an - 1 réunion par an de présentation des résultats.
  • Formation : 3 heures. Connaissance et identification des lichens ciblés - pollution atmosphérique - application du protocole. Matériel fourni.
  • Recrutement : aucune formation préalable nécessaire ! L'étude est ouverte à toutes et tous.

Protocole

Ce protocole d'observation se divise en deux parties bien distinctes. La première est d'identifier les différentes morphologies lichéniques (Crustacés, Foliacés et Fruticuleux) sans identification des espèces. La deuxième partie concerne l'identification de quatre espèces de lichens sélectionnées au préalable en fonction de leur présence dans notre région et de leur sensibilité à la pollution atmosphérique .

Pour participer

Pour vous inscrire dans ce suivi à long terme, il suffit de remplir le formulaire !