air eau sante sol

L'ACSM en place à Fos

2017-02-10 L'ACSM en place à Fos

3 années de mesure des particules ultrafines sur le territoire ont apporté la preuve que cet aérosol très fin, indétectable par la mesure réglementaire, constituait l'un des problèmes majeurs en matière de qualité de l'air. Peu connus, les pics importants et fréquents enregistrés par l'IECP, doivent aujourd'hui être mieux compris. C'est pour cela que l'IECP vient d'acquérir et de mettre en place à Fos-sur-Mer un spectromètre aérosol en continu (ACSM). Grâce à une technologie de pointe appliquée à l’analyse des grandes classes chimiques des particules, cet appareil va permettre aux chercheurs de connaître leur composition en temps réel. Un pas de plus vers la compréhension de l'origine de ces pollutions et, à terme, leur diminution.