air eau sante sol

VOCE - Le dispositif

Les formations

Formation scientifique indispensable !

C’est la plus-value principale pour les volontaires. Afin de réaliser leurs missions et d’homogénéiser les informations recueillies, les volontaires bénéficient de formations scientifiques établies en lien avec les membres du Conseil scientifique de l’Institut Ecocitoyen et dispensées par les scientifiques ou tout autre acteur du territoire ou organismes compétents. Ces formations contiennent deux éléments principaux : une explication de l’étude, de son objet, des polluants observés… et une formation à l’application du protocole établi par le scientifique. Ces formations sont conçues pour être accessibles à tous, sans conditions de connaissances préalables !


Mieux connaître son environnement

Les formations suivies par les volontaires les concernent très directement : elles sont toutes liées au territoire et aux réalités locales. Apprendre avec VOCE c’est donc mieux connaître son lieu de vie, les écosystèmes et espèces spécifiques qui s’y développent, mais également les principales pressions environnementales ou sanitaires qui y existent. Voce permet également de mieux comprendre les polluants, leurs risques, leurs fonctionnements…

Les volontaires seront notamment des destinataires privilégiés des résultats scientifiques obtenus par l’Institut. Pour l’heure, VOCE a permis de conduire une étude de bio-imprégnation du milieu marin via les congres (lien vers l’étude) et d’obtenir des résultats autour des lichens (lien vers l’étude).


Améliorer le processus démocratique

L’aménagement du territoire (et notamment dans des zones industrielles) nécessite parfois de prendre « démocratiquement » certaines décisions d’implantations. Pour les citoyens, émettre un avis, prendre une décision sur ces questions (et donc participer à la démocratie) nécessite des connaissances particulières d’un point de vue technique, voire scientifique (comprendre un procédé industriel, connaître la toxicité d’un polluant, l’état d’un milieu naturel…). En proposant au citoyen de se former gratuitement à ces questions, l’observatoire Citoyen de l’Environnement leur permet également de devenir des citoyens mieux armés et contribue ainsi à fonder les décisions sur la connaissance.


Les formations