air eau sante sol

Biosurveillance du milieu marin via la bio-imprégnation des congres

Certaines activités industrielles présentes sur le Golfe de Fos sont sources de pollution du milieu marin, tant par voie atmosphérique que par voie directe par le rejet d’eaux contaminées. Les envols de poussières provenant des stockages de minerai, les particules issues des processus industriels, les composés chlorés au sein d’eaux de process rejetées par certaines installations, sont autant de sources de contamination du milieu.

Suite aux analyses de sédiments réalisées dans le cadre de l’étude Aigrette en 2008 montrant un taux particulièrement élevé en polluants au niveau du Golfe de Fos, l’Institut a mis en œuvre en 2012 une étude de contamination du milieu marin par les principales substances émises par l'activité anthropique sur cette zone.

Le choix du congre

Le congre est un prédateur. Cette position en bout de chaîne alimentaire (chaîne trophique) en fait une espèce potentiellement bio-accumulatrice (qui concentre les contaminations cumulées par les espèces dont il se nourrit et situées en dessous dans la chaîne alimentaire). De plus le congre est sédentaire. Ainsi, même s’il peut se nourrir de poissons et de crustacés qui ne le sont pas, les contaminations éventuelles qu’il présente traduisent une pollution localisée. L’étude a porté sur les deux grandes familles de polluants : organiques et inorganiques. Ce sont les matières grasses qui concentrent surtout les polluants organiques. Et, les femelles en général larguent énormément de matières grasses au moment de la reproduction. Le congre ne se reproduisant qu’une seule fois (il meure ensuite), permet d’affirmer que les poissons pêchés pour les besoins de l’étude ne se sont pas reproduits et présentent donc un taux maximal de matières grasses. En outre, il existe une bonne connaissance scientifique de la relation taille/âge des congres. Cela permet aux chercheurs d’établir assez précisément la durée d’exposition. Enfin, le congre est un poisson qui a une durée de vie relativement longue (jusqu’à 20 ans), il présente donc un temps d’exposition aux polluants assez long pour une espèce marine.

Cette étude s’est centrée sur le congre, du fait de ses caractères à la fois sédentaire et carnivore, qui en font un témoin pertinent pour caractériser une pollution locale. La première étape de cette surveillance a consisté en la mesure de la contamination des congres en divers polluants. Cette étude a été préparée en deux temps : avec des pêcheurs professionnels du Golfe de Fos et la Société Nautique de Port-de-Bouc (SNPB) pour le volet local, et avec les chercheurs du Mediteranean Institute of Oceanography (Station maritime d’Endoume) pour le volet scientifique. Les premiers résultats sont d’ores et déjà connus.


Le protocole

La pêche des congres a été réalisée par des pêcheurs professionnels et par la SNPB. Le choix s’est porté sur des poissons d’au moins un mètre de long (âgés d’au moins 6 ans). Les analyses en laboratoires ont été faites sur les filets (tissu musculaire).Les polluants organiques se concentrent dans les matières grasse et les inorganiques dans les muscles. Ainsi,, cette partie permettait d’avoir des informations intéressantes par rapport à la consommation humaine, puisque ce sont bien les filets des poissons qui sont consommés. Enfin, l’analyse des filets va donner une information moyennée sur une longue durée car le délai pour que les polluants atteignent les tissus musculaires est assez long (équilibre entre plusieurs semaines et plusieurs mois). 15 poissons de dimensions requises ont été pêchés et analysés. Il est important de noter que des normes européennes existent concernant la présence de certains polluants dans la chair musculaire des poissons. L’institut a toutefois analysé un nombre beaucoup plus important de polluants que les seuls réglementés, et les laboratoires qui ont procédé aux analyses ne se sont pas limités à des seuils réglementaires.


Tableau des analyses

TypeInformationLaboratoire
Ratio isotopique 15Nniveau chaîne alimentaireUniv. La Rochelle (LIENSs)
Ratio isotopique 13C loc. géographiqueUniv. La Rochelle (LIENSs)
PCB polluantsFac. Pharmacie (La Timone)
PCB-dioxin-likepolluantsFac. Pharmacie (La Timone)
Hydrocarbures HAPpolluantsFac. Pharmacie (La Timone)
Éléments traces métalliquespolluantsFac. Pharmacie (La Timone)
Dioxines/FuranespolluantsLaboratoires Wessling
Sous-produits de chlorationpolluantsLaboratoires Wessling