air eau sante sol

Histoire contemporaine de l'environnement chimique du Golfe de Fos par une approche dendrochimique

La dendrochimie ?

Les arbres sont des témoins privilégiés de l'histoire environnementale d'un milieu. La croissance du tronc entraîne la formation d'un réseau concentrique de cernes, anatomiquement distinctes, qui marquent nettement la saisonnalité et la croissance annuelle en zone tempérée. Une datation est possible par simple inventaire des cernes.
Les cernes correspondent aux tissus conducteurs (xylème et phloème) permettant la répartition des nutriments dans l'arbre. Ces tissus conducteurs séquestrent des éléments chimiques accumulés via la voie foliaire et racinaire.
L'étude dendrochimique consiste donc à la réalisation d'un carottage dans les troncs des arbres âgés. L'analyse de ces carottes permet de dater et d'identifier les anomalies de composition chimique.

Collaborations

Ce travail sera porté par l'Institut Ecocitoyen en collaboration avec une équipe de recherche de l’Université de Franche-Comté, référente dans ce domaine, composée de :
carotte
  • Michel Chalot, Professeur de l'Université de Franche-Comté dépendant de l'UMR CNRS-UFC 6249, Laboratoire Chrono-Environnement (Pôle universitaire du Pays de Montbéliard), spécialisé en phytoremédiation des sols pollués et plus largement dans le transfert sol/plante des polluants organiques et métalliques.
  • Olivier Girardclos, Ingénieur d’étude à l’UMR CNRS-UFC 6249, Laboratoire Chrono-Environnement (Pôle universitaire du Pays de Montbéliard), spécialisé en production et analyse de données, Bap D, archéométrie, dendrochronologie - Mise à disposition de l’outil dendrochronologie dans différents contextes d’application : archéologie, climatologie, écologie, écotoxicologie.
  • Loïc Yung, Ingénieur d’études à l’UMR CNRS-UFC 6249, Laboratoire Chrono-Environnement (Pôle universitaire du Pays de Montbéliard), spécialisé dans l’utilisation des arbres en tant que moniteurs biologiques des pollutions – Etude des interactions arbres – contaminants appliquée au phytoscreening et à la dendrochimie

Objectifs

  • Mesurer l'exposition aux polluants du territoire fortement urbanisé de l'ouest de l'Etang de Berre ;
  • Caractériser l'historique des pollutions sur le Golfe de Fos avec l'influence de l'installation de la zone industrialo-portuaire (ZIP) de Fos et l'évolution de l'exposition du territoire depuis sa création;
  • Mesurer les impacts environnementaux au moyen de la croissance des arbres (dimensions des cernes…) ;
  • Compléter les données par la mesure des concentrations des polluants métalliques dans le sol.
Ainsi ce projet devrait évaluer, d'une part, l'exposition aux retombées atmosphériques de la commune de Fos-sur-Mer au cours du temps et, d'autre part, renseigner sur l'efficience de l'argent investi dans les processus environnementaux pour la réduction des émissions industrielles, urbaines et routières.